Tuerie de Toulouse : la CFDT s’indigne et condamne cet acte inqualifiable

Posté par cfdt sncf-montpellier le 19 mars 2012

Voici le communiqué de presse national de la CFDT du 19 mars 2012, communiqué auquel s’associe pleinement le Bureau du Secrétariat Général de l’Union Professionnelle Régionale SNCF Languedoc Roussillon.

Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national

Tuerie de Toulouse… Un acte inqualifiable

La CFDT exprime sa vive émotion face au drame qui frappe la communauté juive de Toulouse et l’assure de sa solidarité. Ses premières pensées vont aux familles des victimes. Elle s’associe avec tristesse à leur immense peine.

La CFDT s’indigne de la sauvagerie des actes commis, notamment sur des enfants, et souhaite que l’enquête policière débouche rapidement sur l’interpellation du tueur. Le caractère antisémite de ces assassinats laisse peu de doute.

La CFDT condamne fermement un tel acte.

En cette période de débat électoral, la CFDT demande à chacun de favoriser l’apaisement et le vivre ensemble.

La CFDT appelle à participer aux différentes marches silencieuses organisées dans cet esprit.

Publié dans COMMUNIQUE DE PRESSE CFDT | Pas de Commentaire »

DP Etablissement Traction Languedoc Roussillon 15 MARS 2012

Posté par cfdt sncf-montpellier le 16 mars 2012

Voici le compte rendu de la dernière réunion des DP de l’ETLR  le 15 mars 2012

 

fichier pdf Compte rendu DP ET

 

 

 

 

Publié dans CONDUITE FGAAC CFDT | Pas de Commentaire »

KEOLIS Article extrait du Monde du 15 mars 2012 : ouverture sur la concurrence des TET et des TER

Posté par cfdt sncf-montpellier le 15 mars 2012

Keolis, l’arme de la SNCF dans la future bataille du rail
Le Monde.fr | 15.03.12

L’ouverture de la concurrence des trains d’équilibre du territoire (TET) et des trains express régionaux (TER) interviendra à partir de 2014.

A Melbourne, il se cache derrière Yarra Trams. Au Canada, il opère sous le nom de groupe Orléans Express. En Angleterre, c’est le partenaire de First TransPennine Express et de Govia. En France, où il gère les transports urbains de Bordeaux, Lyon, Rennes ou Lille, son nom n’apparaît pas plus. Pourtant Keolis, la filiale à 56,5 % de transport collectif de la SNCF, est l’un des trois poids lourds du transport collectif français, derrière le VeoliaTransdev et la RATP. Il est en pleine forme et il devrait gagner assez rapidement en notoriété.

Avec un chiffre d’affaires, en 2011, de 4,44 milliards d’euros, en hausse de 8 %, Keolis talonne désormais la RATP (4,57 milliards d’euros), mais est toujours largement distancé par VeoliaTransdev (8 milliards d’euros). Mais, s’il est plus petit, Keolis est l’un des plus rentables du secteur. Son résultat opérationnel s’établit à 273 millions d’euros, en augmentation de 11,3 %. Le résultat net s’affiche pour sa part à 37,1 millions d’euros.

POISSON-PILOTE ET AIGUILLON

Pour la SNCF, cette filiale détenue également à 4 % par son management, n’est pas seulement un centre de profit intéressant, c’est aussi un véritable poisson-pilote et un aiguillon pour sa propre organisation dans la perspective de la généralisation de la libéralisation du rail.

Avec l’ouverture de la concurrence des trains d’équilibre du territoire (TET) et des trains express régionaux (TER), à partir de 2014, Keolis devrait sortir de l’anonymat. Son PDG, Michel Bleitrach, a confirmé, mercredi 15 mars, que son groupe serait candidat pour gérer certaines de ces lignes nationales jugées déficitaires par la… SNCF, ainsi que des réseaux TER.

Keolis est à l’aise en situation de concurrence et sait gagner des appels d’offres, comme il l’a déjà démontré en Allemagne ou en Angleterre, où il gère des lignes de train. Keolis pourra offrir également son savoir-faire en matière de lignes de bus et d’autocar, moins chers à déployer que le train.

En mettant en avant sa filiale, la SNCF souhaite barrer la route aux autres groupes qui chercheraient à venir la concurrencer, comme VeoliaTransdev ou des groupes étrangers, et ainsi conserver ses parts de marché.

Mais pas seulement. La SNCF souhaite aussi que la culture Keolis la « contamine », comme l’assure un cadre. « Pour nous, cette entreprise marie le meilleur des deux mondes, explique-t-on à la direction de la SNCF. C’est une entreprise privée tout à fait normale, qui bénéficie du soutien d’un grand groupe public. » En un sens, elle dispose des avantages de la SNCF, sans avoir ses lourdeurs.

A terme, si la SNCF veut bien monter au capital de sa filiale, elle exclut d’en prendre 100 %.

Avant les grandes manoeuvres françaises de 2014, Keolis a les yeux tournés vers le Royaume-Uni, où l’Etat doit lancer des appels d’offre pour gérer trois franchises ferroviaires, dont la très importante West Coast Main Line, gérée actuellement par Virgin.

Philippe Jacqué

Publié dans LU DANS LA PRESSE | Pas de Commentaire »

Société : nos chères … trop chères… maisons de retraite

Posté par cfdt sncf-montpellier le 10 mars 2012

Une fois n’est pas coutume et même si ce n’est pas le sujet central du blog de la CFDT SNCF Languedoc Roussillon, nous nous permettons de relayer la vidéo suivante, plaidoyer d’une représentante de nos jeunes français, à propos de la fin de vie et de la manière dont elle est appréhendée par notre société et notre gouvernement.

http://www.dailymotion.com/video/xo3yv5

Publié dans FAITS DE SOCIETE | 1 Commentaire »

SERVICE MINIMUM … ou le durcissement des textes règlementaires

Posté par cfdt sncf-montpellier le 6 mars 2012

fichier pdf Service minimum

Publié dans ACCUEIL | Pas de Commentaire »

SPECIAL ECT : ACCELIO ET SMARTPHONES

Posté par cfdt sncf-montpellier le 2 mars 2012

 

Ligne Paris Lyon : le problème persiste… Non les RET ne sont pas gestionnaires des lignes téléphoniques … ACCELIO nouvelle génération bientôt le déploiement

fichier pdf TELEPHONES ACCELIO ASCT RET Mars 2012

Publié dans ACCUEIL | Pas de Commentaire »

 

Concept Valley Caraïbes |
trucs et astuces pour boucl... |
greenmarketing |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marc Champel
| rueamelie
| nomarix